Pureté, fluidité, lignes accidentées… le Caftan de Nourredine Amir touche le paroxysme de la création contemporaine. Un travail de déconstruction rythmée, d'épure audacieuse et pétri de matières locales telles que le tissage bzioui, le feutre traditionnel et le henné. Le caftan est, ici, conduit aux rives de l'extrême modernité de la ligne japonaise, la plus raffinée qui soit, soutenue par une multitude de jeux de froissage, de calligraphie et de détails bruts grâce auxquels la marocanité explose sur chaque pièce. Sublissime…

Gandoura moulante teintée au henné

photo29

Gandoura deux pièces, s sans manches

photo30

Ensemble deux pièces

photo31

Gandoura écrue bzioui

photo32

Robe deux pièces, col en feutre, tissage main bzioui

photo33