Maroc Fashion

16 juin 2006

Fadilah Berrada: Raffinement aérien

Déferlante de blanc sur le podium ! La tendance en est éprise comme jamais cet été. Pour preuve particulièrement réussie, les créations de Fadilah Berrada nous suggèrent une beauté sereine. Blancs ou roses poudrées en petite touche sur fond de mousseline, organza de soie, velours et satin se dessinent avec fluidité. La créatrice opte pour les effets de superpositions d’étoffes pour souligner avec subtilité ses lignes. Des caftans à effets de transparence se portent sur des robes bustiers sans jamais dévier vers des coupes trop modernes. Des volumes simples se déclinent sur un ensemble sobre. Raffinées, boostées à coups de broderies, ses lignes gardent toute l’élégance des coupes traditionnelles, tout en flirtant avec une libre désinvolture. Les finitions sont fines et discrètes. Toutes les broderies faites main viennent égayer son tableau : motifs papillons, coquelicots et autres fleurs rompent avec la monochromie voulue de la styliste. Une collection à l’esprit romantique. Pureté à l’honneur ! Fadilah Berrada ne s’égare pas dans des détails superflus et préfère la sobriété. Très subtile dans son approche du caftan, la créatrice nous fait visiter son univers : pureté, féminité, délicatesse et tradition oeuvrent pour un caftan bien à elle !

caftan_fadilah_berrada

Posté par Actua à 01:24 - - Commentaires [101] - Permalien [#]


Dahab Ben Aboud: Comme dans un conte…

Toute une histoire, racontée avec élégance par les créations de la styliste : les mille et une nuits avec toute leur magie. Dahab Ben Aboud travaille sur une gamme de couleurs très large : vert émeraude, orangé, bleu turquoise, rouge Hermés et jaune canari. Ses caftans aux coupes respectueuses du traditionnel plaisent par leurs finitions très haute-couture. Velours, taffetas fleuri, broché et satin duchesse avec rubans de paillettes en suspension. Autant d’étoffes de qualité se déclinent sur des lignes classiques. Sur la tête des bandeaux tressés avec application de broches d’inspiration turque recouvrent les coiffures. Broderies, perlages et travail de maâlem sont parfaitement maîtrisés. Broderie de Fès en fil or, incrustation de strass Swarovski, et ceinture à l’ancienne ponctuent ses tenues. Des sarouals fluides s’enfilent et se devinent sous les caftans ouverts devant. Un passage magique souligné de noir profond. Et pour finir la touche glamourissime de la collection de longs gants en velours noir donnent un air félin. Ses fameux gants noirs deviennent la véritable signature de la styliste. Ses caftans sont portés en effet drapé accrochés aux ceintures, sur les hanches pour un esprit féminin et mode à l’ancienne. Orientale et sophistiquée, une collection très couture !

caftan_dahab_ben_aboud

Posté par Actua à 01:23 - - Commentaires [88] - Permalien [#]

Ihssan Ghaillan: Inspiration baroque !

Couleurs flashy, formes extravagantes et finitions très soulignées pour un tableau tout simplement théâtral. Le passage de Ihssan Ghaillan frappe par son extravagance. Ambiance décalée et harmonie de couleurs étonnante composent l’essentiel de sa collection. On ne peut rêver mieux que cette styliste pour incarner “le style shocking”. Broches, pendants d’oreilles et bracelets de couleur or s’incrustent sur des bases de velours de soie, de lamé et de dentelle. Les bijoux sont détournés pour devenir partie intégrante des caftans. Teintes clinquantes, finitions sfifa en fil lurex or, pluie de perles et paillettes donnent à la collection de Ihssan un esprit très baroque. La créatrice mise sur l’éclat et le reflet des pierres pour faire de son tableau un passage très spectaculaire. Escarpins et sandales, sont également incrustés de perles. Un style pour le moins exubérant où le mélange de genres joue sur toutes les longueurs. Une collection pleine d’humour faite de tenues audacieuses. Effets excessifs, broderies et ornementations recouvrent un caftan assez basique. Matières, découpes et détails osés s’entremêlent sur des caftans qui en jettent ! Du show version Haute-Couture. Un passage en or dont les esprits se souviendront.

caftan_ihssan_ghailan

Posté par Actua à 01:22 - - Commentaires [63] - Permalien [#]

Zahra Yaagoubi: Mode in Bollywood

Voyage dans l’univers Bollywood ! Saris aux tonalités fortes épousent les formes mixées entre le costume indien et le caftan marocain. Tops courts, jupes longues taille basse, effet de drapé sont les détails excentriques juste ce qu’il faut des créations de la styliste. Les lignes sont simples et sensuelles. L’esprit de la collection s’inscrit dans la mouvance “Bollywood” : une éclatante palette de fushia, turquoise et or. Références importées de l’Inde pour un rendu qui décline les grands thèmes d’inspiration de cette collection. Les finitions maâlem s’appliquent de ci et de làsur ces étoffes indiennes : sfifas et akkads renforcent l’esprit caftanesque ! Le tandem top bustier dénudé et jupe longue effet “jupon” est porté à son comble avec des variations diverses et des matières bien choisies. Cette collection séduisante est complètement dans l’air du temps. Chic marocain et élégance à l’Indienne. Un mélange de deux cultures riches pour un passage oh combien remarqué ! Le tout sur une chorégraphie millimétrée : lumières sur des lignes modernes où l’on change de couleur comme on change d’humeur !

caftan_zahra_yaagoubi

Posté par Actua à 01:20 - - Commentaires [72] - Permalien [#]

Noureddine Amir: Sculpture sur matières

Lignes épurées, formes avant-gardistes et travail de matières placent la collection de Noureddine Amir sous le signe de l’originalité. Du noir, beaucoup de noir sur le podium… Longues robes chasubles, jupes droites et tops asymétriques taillés dans des matériaux bruts épousent les formes. De somptueux effets de superposition de matières sur de l’ocre et gris métal donnent une touche de lumière à l’ensemble. L’aspect brut de ses matières est associé avec délicatesse à la brillance de l’organza et de la soie : belle connivence entre tissus secs masculins et matières plus féminines. Certaines pièces sont dévorées et usées par endroits. D’autres traînent au sol. Enfin, des effets de plissés et de franges finissent ses tuniques. Un vrai travail accompagne ses créations où des filaments sont enroulés, retenus, tassés avant d’envelopper le corps. Les volumes sont très étudiés, la féminité ainsi suggérée. Les volumes sont intéressants, les lignes tout à fait inédites. Les accessoires portés aux poignets crées un amas de fines et longues épingles sont l’œuvre d’Amina Agueznay. Surprenante, presque irréelle, sa collection impose un style résolument hors du commun. Un univers sombre traduit grâce à un véritable travail de matières. Un univers où la créativité, la vraie, celle porteuse de sens, est le seul mot d’ordre. Chapeau bas, Noureddine !

caftan_noureddine_amir

Posté par Actua à 01:19 - - Commentaires [26] - Permalien [#]


Albert oiknine: Créations subtiles

Hommage au Maroc ! C’est le thème retenu par Albert Oiknine cette année. De fait, il propose du sobre, du simple, de l’élégant…Caftans vaporeux, jeux de superpositions de matières transparences et lignes précises sont déclinées sur des créations enveloppantes. Ses lignes liquides s’imposent. En toile de fond : des nuances de sable, des couleurs de dunes mais aussi des tonalités de verdure en référence aux paysages du pays. Fidèle à son style, ses caftans sont découpés dans des matières nobles, tulle, dentelle mousseline et satin de soie incrustés de strass Swarovski. Reflets changeants, étoffes scintillantes donnent le ton à une collection riche et glamour. Manches pagodes démesurées, joli travail de finitions décorent l’ensemble. Fentes travaillées de finitions maâlem donnent de la légèreté aux volumes. Couleur nude, teinte sable et gris perle ou encore mélange d’une étole en tulle rouge et d’un sublimissime caftan vert. La palette très contrastée du créateur est un hommage aux couleurs du Maroc, un clin d’œil aux 50 ans de l’indépendance, aux 30 ans du Sahara et aux 10 ans de Caftan. Un magnifique travail et une très belle gamme de matières sponsorisée par l’éditeur de tissus “Jansens & Jansens”.

caftan_oiknine

Posté par Actua à 01:18 - - Commentaires [40] - Permalien [#]

Zineb Lyoubi Idrissi: Si la fantasia m’était contée…

Fantasia show devant ! Zineb Lyoubi Idrissi, fidèle à son style, décline sa collection dans des couleurs printanières. Elle ose les mélanges. Fushia, orange, vert anis se marient sans complexe. Des caftans qui se superposent, ouverts devant, portés sur des sarouals. Des silhouettes menues, des caftans ciselés, des manteaux droits, mais aussi des mouvements d’ampleur, des motifs, des assemblages monochromes et des jeux de superpositions très étudiés. La broderie redécore capuches et empiècements et se reflète sur des soies délicates et des satins duchesse. Une vision du caftan très métissée. Une broderie travaillée dans la brillance avec du fil or et argent vient s’ajouter aux finitions maâlem. Les étoffes mixées avec audace en respectant des harmonies de couleurs. Une collection jeune, fraîche et élégante à la fois. Une signature tout à fait personnelle et immédiatement identifiable, celle de Zineb Lyoubi. La styliste construit ses silhouettes en multipliant les combinaisons d’étoffes, textures et couleurs. Un thème qui allie recherche et finesse.Des lignes féminines à souhait. Côté accessoires, c’est avec surprise qu’on découvre épées, poignards et ceintures en argent massif. Bravo pour les contrastes !

caftan_zineb_lyoubi_idrissi

Posté par Actua à 01:17 - - Commentaires [90] - Permalien [#]

Lahoucine Aït El Mahdi: Oriental Folk

Une mode folk et colorée ! La patte de Lahoucine Aït El Mahdi se reconnaît entre mille. Une réinterprétation des codes phares du caftan, des mixs de couleurs très réussis et assez surprenants. Rouge et Turquoise se marient à perfection, paillettes et perles s’incrustent sur une base de patchwork et finitions version baroque étonnent par leur caractère inédit. Une gamme de matières faite d’unis et d’imprimés, de carreaux aussi, que le créateur n’hésite pas à retravailler à sa manière. Ses caftans optent pour des applications en série avec des découpes joliment assemblées, le tout astucieusement dosé entre tissus d’ameublement, brocart re-pailleté et perlé. Les empiècements, les effets de quille contribuent à une structure du vêtement assez élaborée. L’ensemble est néo-folklorique et très contrasté. Approche particulière d’un caftan qui oscille entre inspiration Marocaine et tendance poupées russes. Pour les accessoires, des colliers en boucles s’enroulent autour de la tête, des multi rangs de perles décorent le cou. Une touche ethnique qui agrémente bien ses collections. Jolie palette vive où l’on va de surprise en surprise.

caftan_ait_el_mehdi

Posté par Actua à 01:16 - - Commentaires [82] - Permalien [#]

Simohamed lakhdar: Splendeur gothique

Curieux, Simohamed Lakhdar aime s’aventurer hors des sentiers battus. Pour cette éblouissante collection, l’esprit gothique est son inspiration première. De longues capes à capuche en velours sombre doublées de couleurs primaires laissent ici deviner des caftans travaillés avec de sublissimes broderies aux nuances vives. Les motifs des vitraux sont détournés : des fleurs, des rosaces et des figures géométriques s’emboîtent comme les pièces d’un puzzle pour habiller ses tenues. Les finitions maâlem larges et imposantes soulignent la structure de ses caftans. Le styliste ne se laisse pas enfermer dans un style et son art s’exprime dans la diversité de ses tenues. Le classique des finitions cohabite avec le contemporain des découpes, des mélanges de matières et des harmonies de teintes. Pour ce qui est des ceintures, toujours aussi éblouissantes et brodées en all over dans des couleurs fortes, elles soulignent à perfection la taille. D’autres versions de ceintures sont travaillées en argent massif. Au final : un passage émouvant, une tendance monacale très revisitée pour une version du caftan déclinée avec élégance. Le tout sur un fond de musiques sacrées. Parfaite maîtrise et jeu de clair obscur, signé de la main d’un artiste à part entière. Simohamed Lakhdar ? Le coup de coeur de la rédaction pour cette édition 2006.

caftan_lakhdar

Posté par Actua à 01:15 - - Commentaires [116] - Permalien [#]

Nabil Dahani: Caftan des merveilles

L’univers de Nabil Dahani est à l’image des films égyptiens de la belle époque, un hommage à des divas comme Samia Jamal, Chadia et Hind Rostom… Pour les premiers passages, les mannequins portaient des capes en soie noire et blanche : évocation du cinéma en noir et blanc. Couture et modernité des lignes font un somptueux mariage pour la collection présentée par Nabil Dahani. Danse de matières, coupes ultra-féminines et superpositions pour un ensemble décliné tout en légèreté. Découpes princesses, pinces à la taille dessinent des silhouettes longilignes, sensuelles et sexy à souhait. Matières fluides et imprimés discrets donnent aux tenues une allure séductrice. Raffinement et sophistication se conjuguent sur un tempo glamour. Couleurs de brume, orangés subtils, gris nuancés, tonalités de fushia et parme, rouge et noir fatals s’impriment dans la collection de Nabil Dahani. Sur le podium les propositions sont multiples : smokings, robes bustiers, robes corsetées succèdent aux bustiers pantalons et robes caftans. Satin, dentelle, tulle, brocart léger et ottoman de soie se déclinent sur des volumes millimétrés. Une collection toute en sensualité. Un style romantique. Un hymne à une féminité précieuse.

caftan_nabil_dahani

Posté par Actua à 01:14 - - Commentaires [180] - Permalien [#]

Eblouissants

Guerrier, danseur, cracheur de feu, nabab ou simplement citadin, l’homme revêt ses habits de lumière. Un apparat fait de soie, sfifa, maâlem et broderies d’une finesse rare pour une occasion… sans égale.

caftan_hommes

Posté par Actua à 01:12 - - Commentaires [12] - Permalien [#]

Caftan 2006 : Et Shéherazade renaît...

caftan_people

 

Pour l’évènement mode de la saison, les organisateurs, à savoir le magazine Femmes du Maroc et ses plus fidèles sponsors, tels que Méditel, Nokia, la Senza ou encore Sidi Ali, ont mis le paquet : organisation sans faille, traitement VIP, et défilé de haute couture à faire pâlir d’envie les plus grands. Les super VIP ont même eu droit à des loggias, façon théâtre, avec des écrans pour suivre le défilé. Tout pour attirer les aficionados de la mode qui, cette année, sont venus encore plus nombreux à Caftan 2006. On pouvait reconnaître dans le parterre, Mourad Cherif et son épouse, Aziz Akhenouche et son épouse, ou encore Youssef Alaoui, le président de la Fisa, l’humoriste Bziz ainsi que tous les états-majors des sponsors présents.

caftan11

Cette édition 2006 a aussi attiré des présentateurs vedettes du petit écran français, tels que Arlette Chabot qui anime l’émission Mots croisés sur France 2 ou encore le jovial Daniel Bilalian, le monsieur JT de France 3. Côté artistes, le célébrissime DJ Claude Challe était également de la partie, reconnaissable de loin avec son béret qui lui cache la moitié du visage. Mais trêve de tberguig et de paillettes, Caftan ainsi que tous ses participants continuent aussi de soutenir une très noble cause, porte-drapeau de l’évènement, celle de la scolarisation des jeunes filles en milieu rural. Plus d’une jeune a vu donc son rêve de sortir de la misère de l’illettrisme se réaliser grâce à Caftan qui reverse une grande partie de ses gains pour ce combat.

A 21h 30 précises, le silence se fait dans la salle pour la retransmission exclusive et en direct sur la TVM. Après un film récapitulatif des 10 années de Caftan, rappelant les évènements marquants ainsi que les stars qui y ont participé (les mannequins, l’Indienne Aisharaya Adriana Karembeu, Estelle Lefébure, les stylistes étrangers tels que Jean-Paul Gaultier, Paul Fayne ou l’Indienne Ritu Beri, ou les actrices égyptiennes Ilham Chahine et Yousra), le show démarre. Du glamour, du luxe, des soieries, des broderies, de l’imagination et de la création à n’en plus finir. N’est-ce pas là la vocation de Caftan que de découvrir des talents. En 10 ans, et grâce à l’instauration de la fameuse semaine de la mode, toutes les audaces et toute l’inventivité des jeunes talents ont pu être valorisées.


caftan_finale

Et c’est Zineb Lyoubi Idrissi qui ouvre le bal sur un rythme musical hyper « vib » avec des modèles déstructurés, des couleurs acidulées et des broderies délirantes, sous le feu des applaudissements. Pour une fois, Albert Oiknine arrive en deuxième position. Mais pas pour rien. La sublissime Adriana Karembeu entre en scène avec une de ses créations, toute blanche d’une pureté nymphéene, qui laisse le public pantois. Oiknine a troqué son style baroque pour des modèles somptueux, vaporeux et riches en dentelles et dorures. Du grand luxe. Lahoucine Aït El Mehdi continue, lui, de séduire avec des tenues aux coupes sublimes, aux matières nobles et aux broderies très originales. Il fait revivre les corsets et habille les hommes.

Le public est sous le charme. Noureddine Amir, lui, est dans la créativité totale. Il a choisi la simplicité, la sobriété et écarté toutes formes traditionnelles. Ses coupes sont sobres, ses matières originelles (raphia, laine brute). Il en a fait des robes naïves et éthérées. Séduction totale avec Dahab Ben Aboud qui a fait revivre Shéherazade sous les yeux émerveillés du public. L’opulence des mille et une nuits. Nabil Dahani ne dément pas son talent et dévoile ses savants mélanges de matières et de couleurs, avec des rouges francs, des mauves tendances et des verts d’eau apaisants. Mohamed Lakhdar a rêvé d’un caftan gothique et il l’a créé, brodé avec mille couleurs, toujours inspiré par les cours des rois de France. Il remporte le premier prix de la haute couture. Quant à Fadilah Berrada, son style pur et originel est reconnaissable entre tous. Des caftans classiques revisités, blancs aériens rebrodés tout en finesse de fleurs éclatantes, dans le dos, sur les manches... Le velours retrouve aussi avec elle toute sa splendeur.

Zahra Yagoubi a choisi l’Inde pour mettre en valeur son talent avec une chorégraphie digne de Bollywood. Siham el Habti s’est inspirée du salon marocain créant ainsi une collection un tantinet folklorique. Ihssan Ghailane reste makhzanienne avec des verts, des rouges, de l’or et du noir très réussis. Révélation aussi pour Réda Boukhlef pour Mahe-Mi qui a réussi à créer des robes caftans aux matières aériennes, drapées et ornées de cristaux Swarovski. Il gagne, lui, le second prix décerné pour la soirée grâce aux votes du public. Rendez-vous l’année prochaine pour d’autres merveilles de la haute couture orientale.

caftan_scene_finale

Posté par Actua à 01:11 - - Commentaires [8] - Permalien [#]

01 juin 2006

Caftan dial zman

Histoire de caftans. Histoire d’une mariée. De Tétouan à Marrakech, voyage romantique à travers les siècles. Nostalgie d’un passé où se vêtir était un art.
Main agile et experte de maîtres tisseurs et passementiers. Histoire d’un beau zman revisité. Preuve que la mode avec un grand M est un éternel recommencement.

sans_titre3

Posté par Actua à 22:56 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

Un mariage heureux

Entre les deux son cœur balance : lignes pures en blanc et fil or ou robes caftans déclinées dans des rouges, fuchsia et orange… Derniers préparatifs avec coiffure romantique, make up doux, puis la mariée se pare de ses caftans somptueux aux coupes modernes, rehaussés de bijoux précieux. Rendez-vous avec le bonheur…

sans_titre2

Posté par Actua à 22:53 - - Commentaires [11] - Permalien [#]

Première vague

Imprimés croisière, accessoires sportifs, total look blanc, faux denim travaillé en trompe-l'œil, maxi sac, lunettes de soleil rétro… un avant-goût de vacances déferle sur nos pages mode le temps d’une escapade iodée en bord de mer.

sans_titre1

Posté par Actua à 22:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

03 avril 2006

Femmes Arabes International Fashion Show 2005

International Designers: Dahab Ben Aboud, Fadellah Berrada, Zein Khazawneh, Loujaine, Albert Oiknine, Zahra Yacoubi
Quebec Designers: Simon Chang, Yves-Jean Lacasse, Renata Morales, Jean-François Morissette, Tavan & Mitto

babelmedpb73111 babelmedpb73112 babelmedpb73113 babelmedpb73114 babelmedpb73115 babelmedpb73116 babelmedpb73117 babelmedpb73118 babelmedpb73119 babelmedpb73120 babelmedpb73121 babelmedpb73122 babelmedpb73123 babelmedpb73124 titre2 babelmedpb73126 babelmedpb73127 babelmedpb73128 babelmedpb73129 babelmedpb73130 babelmedpb73131 babelmedpb73132 babelmedpb73133 babelmedpb73134 babelmedpb73135 babelmedpb73136 babelmedpb73137 babelmedpb73138 babelmedpb73139 babelmedpb73140 babelmedpb73141 titre babelmedpb73143 babelmedpb73144 babelmedpb73163 babelmedpb73164 babelmedpb73165 babelmedpb73166 babelmedpb73167 babelmedpb73168 babelmedpb73169 titre1 babelmedpb73171 babelmedpb73172 babelmedpb73173 babelmedpb73174 babelmedpb73175 babelmedpb73176 babelmedpb73177 babelmedpb73178 babelmedpb73179 babelmedpb73180 babelmedpb73181 babelmedpb73182 babelmedpb73183 babelmedpb73184 babelmedpb73185 babelmedpb73186 babelmedpb73187 babelmedpb73188 babelmedpb73189

Posté par Actua à 14:01 - - Commentaires [27] - Permalien [#]

Somptueux caftan marocain!

Somptueux caftan marocain! A travers lui, c'est un rêve de femme qui se dessine à même les courbes des broderies dorées et les soieries aux teintes chatoyantes, faisant scintiller l'or. A sa gloire, voilà des siècles que les bateaux des commerçants sillonnent les océans pour transporter soieries et fines étoffes depuis l'extrême-Orient jusqu'en notre Méditerranée. Or, argent,soie, sentiment de richesse, désir de femme! Caftan! Quelle formidable industrie a-t-il fait naître! fabricants de brocarts, ateliers de couturiers, tresseurs de fils dorés... tous s'activent et s'activeront encore à sa gloire. Et combien de femmes, en leur médina, ont usé pour lui leur yeux sur les tambours de broderies. Combien d'enfants, apprentis artisans, ont frotté sur leurs frêles cuisses le fuseau servant à gonfler le fil, pour qu'ensuite, vienne le maître couturier le transformer délicatement en des figures chaque fois renouvelées tout le long de ses contours et extrémités!

babelmedpb731 babelmedpb7311 babelmedpb7312 babelmedpb7313 babelmedpb7314 babelmedpb7315 babelmedpb7316 babelmedpb7317 babelmedpb7318 babelmedpb7319 babelmedpb73110 babelmedpb73145 babelmedpb73146 babelmedpb73147 babelmedpb73148 babelmedpb73149 babelmedpb73150 babelmedpb73151 babelmedpb73152 babelmedpb73153 babelmedpb73154 babelmedpb73155 babelmedpb73156 babelmedpb73157 babelmedpb73158 babelmedpb73159 babelmedpb73160 babelmedpb73161 babelmedpb73162 babelmedpb73190 babelmedpb73191 babelmedpb73192 babelmedpb73193 babelmedpb73194 babelmedpb73195 babelmedpb73196

babelmedpb73197 babelmedpb73199

Posté par Actua à 13:37 - - Commentaires [70] - Permalien [#]

02 avril 2006

Fouzia Chraibi

http://www.fouziachraibi.com/

sans_titre4

chraibi_61

sans_titre5 

Posté par Actua à 14:59 - - Commentaires [8] - Permalien [#]

11 mars 2006

La haute couture marocaine en Chine

La jeune étudiante du collège LaSalle Casablanca, Samira El Mhaidi, représentera le Royaume au concours international de mode "Hempel Award", qui se tiendra du 23 au 27 mars en Chine.

Pour cette 14ème édition, le choix s’est porté sur la thématique du "Trousseau de la mariée". Durant cinq jours, les jeunes créateurs de mode, qui sont de futurs professionnels, exposeront leurs collections déclinées autour de ce véritable bijou vestimentaire.

Samira El Mhaidi, la seule Marocaine sélectionnée pour ce concours parmi une quarantaine de candidats sur 500 stylistes des différentes grandes écoles de mode dans le monde, proposera trois modèles de haute couture. Sa collection allie modernité, distinction et tradition. Adoptant un style moderne dans la coupe, elle a préféré par contre rehausser sa collection en utilisant la broderie traditionnelle marocaine (Randa, Darss et broderie en or). D’habitude, on associe la robe de la mariée à la couleur blanche.

Son rêve est de devenir un grand nom de la haute couture marocaine. "Je souhaite poursuivre dans cette voie et devenir un grand nom de la haute couture. Pour commencer, j’espère ouvrir prochainement un atelier de couture.", ajoute-t-elle. Le concours international "Hempel Award" constitue pour elle une expérience humaine et professionnelle importante qui lui permettra d’exprimer sa vision de la mode avec une touche alliant tradition et modernité.

D’après Aujourd’hui le Maroc

Posté par Actua à 23:40 - - Commentaires [35] - Permalien [#]

10 mars 2006

Mode: Rendez-vous de la création à Casablanca

20 stylistes marocains présenteront leur collection du 11 au 15 mars

LANCÉE il y a un an à Marrakech, la deuxième semaine de la mode aura lieu cette fois-ci à Casablanca. Initié par le magazine «Femmes du Maroc», qui a déjà à son actif le lancement du prestigieux défilé Caftan, cet événement se veut un rendez-vous annuel de la mode «made in Morocco».
Ainsi, ce sont plus de 20 stylistes qui vont présenter leur collection du 11 au 15 mars au complexe Touria Sekkat à Casablanca.
«La semaine de la mode est un espace de rencontre et d’échange avec des créateurs confirmés et des talents en devenir, un aperçu des nouvelles tendances et des idées qui montent», indiquent les organisateurs.
Les deux premiers jours de cette manifestation seront consacrés aux stylistes confirmés du prêt-à-porter, dont certains ont déjà fait leurs preuves aux précédentes éditions de Caftan. Zahra Yaagoubi, Zineb Souissi, Valérie Navarro, Océane…
Les plus grands noms de la mode marocaine présenteront au public leurs dernières collections. Les journées du samedi et du dimanche seront donc consacrées aux défilés de prêt-à-porter international imprégnées de la «Moroccan Touch».
Ce rendez-vous sera également l’occasion de choisir les jeunes talents qui participeront au Caftan 2006. Treize jeunes ont été présélectionnés parmi plus de 60 candidats pour prendre part à cette semaine de la mode. Ils défileront les 13 et 14 mars devant un jury composé des rédactrices mode de «Femmes du Maroc». Parmi ces talents prometteurs, cinq seront révélés et lancés le 6 mai prochain au défilé Caftan au Palais des Congrès de Marrakech.
Qui sait si parmi des noms comme Rkia Aït Blal, Aïcha Sidki ou Hicham Belmekki, pour ne citer qu’eux, ne se cachent pas les griffes de demain.
D’ailleurs, Caftan a toujours été l’occasion de lancer des créateurs de renom qui ont su se frayer un chemin vers la gloire. Quant au mercredi 15 mars, dernier jour de la manifestation, il sera consacré à l’annonce des résultats officiels.

Aziza EL AFFAS
L'Economiste

Posté par Actua à 15:44 - - Commentaires [368] - Permalien [#]